Mes Alliances Créatives (3/4) – Entretien avec Odonate

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Sbabillagesigle.png.

Bondissante visiteuse, babillant visiteur, bienheureuse pousse de séquoia, comme nous nous retrouvons !

En ce mois de mars, j’ai le vivifiant plaisir de poster sur ce blog la suite de ma série en quatre articles autour des Alliances Créatives.

Je m’intéresse dans ces articles aux collaborations créatives sur le long terme (c’est ce que je choisis d’appeler les Alliances Créatives) : par exemple, s’engager dans un projet à quatre mains ; inviter d’autres créateurs à s’emparer de l’univers qu’on a bâti pour le cuisiner à leur sauce (approche transmédia) ; ou encore construire des partenariats avec des acteurs du monde créatif.

J’évoquais la semaine passée les trois qualités qui participent, dans mon expérience, au développement d’une collaboration réussie : s’engager pleinement ; conscientiser la part créative de l’autre ; établir un dialogue sincère. Et je vous parlais plus en détail de mon Alliance Créative avec Anouck Faure.

Cette semaine, je m’intéresse à la manière de cultiver nos Alliances Créatives pour leur permettre de s’épanouir. Et j’aurai la joie de vous présenter Odonate, extraordinaire musicienne, chanteuse et compositrice dont le talent ne cesse de m’ébouriffer le plumage.

Un ébouriffage de qualité – Source

Quels ingrédients pour nourrir son Alliance Créative sur le long terme…

Une Alliance Créative, c’est avant tout une relation entre deux personnes, une relation qui s’arrose, se nourrit et s’entretient ; il est indispensable d’en prendre soin : par la qualité de présence ; en se renouvelant et en encourageant l’autre à se renouveler ; en cultivant son enthousiasme.

La qualité de présence

Pour qu’une Alliance Créative se déploie et fleurisse dans le temps, il est essentiel de la nourrir de belles énergies. Et pour la nourrir, il faut se présenter, se manifester avec constance, régularité, patience et bienveillance auprès de son co-créateur. Prendre de ses nouvelles, l’écouter, s’intéresser à ce qu’il ou elle traverse, à sa créativité et à ses autres créations. Être présent et attentif.

Se renouveler, se libérer des cases, expérimenter

Ne pas s’enfermer et ne pas enfermer l’autre dans une case, voilà qui est très difficile. Nous sommes des créatures d’habitude. Une fois identifiés les savoir-faire d’une personne, ses traits de personnalité et son fonctionnement, on a tendance à dessiner un petit rectangle « ceci est ta case » autour d’elle et à ne plus attendre qu’elle en sorte, voire à lui rappeler, à lui renvoyer les limites de sa case. Nous nous enfermons évidemment nous-même dans une case. Inconsciemment, tous et toutes, nous nous renvoyons les limites de nos cases et finissons par croire que nous ne pouvons pas agir en dehors ; et que cette case, c’est ce que nous savons faire, c’est notre champ d’action et, au final, qui nous sommes. Spoiler alerte : c’est faux.

L’un des plus grand cadeaux que l’on puisse faire aux autres dans la vie, et d’autant plus dans le cadre d’une Alliance Créative, c’est d’effacer les limites de leurs cases, de leur rappeler l’océan des possibles, de les inviter à expérimenter de nouvelles choses. Laisser la place au renouvellement, à la transmutation, à l’exploration de nouveaux territoires.

Prendre une nouvelle route pour élargir sa créativité – Source

L’enthousiasme

Pour qu’une Alliance s’épanouisse et perdure, rien ne vaut le moteur de l’enthousiasme. Enthousiasme des petites et grandes étapes, d’une nouvelle idée qui surgit. Enthousiasme devant le talent de votre co-créatrice, devant les perspectives de votre projet et la richesse de vos échanges. Comme l’émerveillement et l’optimisme, l’enthousiasme est une énergie, une direction qui se cultive et dans laquelle la créativité adore se rouler de bon matin.

Et en parlant d’enthousiasme, je tiens le maillon de transition parfait pour vous parler de ma géniale collaboratrice Odonate, aka Lysiane Skylark, dont l’enthousiasme communicatif m’apporte énormément au quotidien.

Mes Alliances Créatives – Odonate

Je passe ma troisième Alliance Créative avec Lysiane/Odonate au mois de décembre 2020. Odonate est une artiste aux talents multiples : elle réalise ses propres vêtements et participe à des reconstitutions historiques et des Jeux de rôles Grandeur Nature ; elle pose pour de talentueux photographes, elle conçoit et réalise de délicieux objets poétiques.

Voici en guise d’exemple l’arbre à plumes que m’a fabriqué Odonate et qui a servi de charte graphique à ce site.

Avant toute autre chose, c’est une musicienne qui joue de plusieurs instruments, compose et chante divinement bien. Sa voix possède un je-ne-sais-quoi de magique, une douceur envoûtante qui vous embarque dans un voyage onirique, apaisant, sensuel ou parfois amusant. Elle a fréquenté plusieurs groupes et explore des registres tels que le Jazz, le Funk, le Swing, le Folk et la Musique brésilienne. N’hésitez pas à découvrir son site et à vous régaler de ses reprises et de ses compositions !

Nous nous rencontrons par le biais d’une amie chère en 2015 et il nous parait évident que nous avons des choses à faire ensemble sur le plan artistique. Il faudra cependant attendre l’année 2020 pour que je propose à Odonate de réaliser une chanson « Bande-Annonce » pour ma trilogie littéraire, Nomorgames, qui s’apprête à partir en recherche éditoriale sous le bras de Roxane Edouard.

J’écris les paroles de Playing the Shining Rose. La rencontre entre le texte et la musique qu’Odonate pose sur les mots est immédiate. La chanson prend très vite forme et notre enthousiasme entre en ébullition. En l’espace de deux mois, j’écris douze chansons en corrélation directe avec les personnages, l’univers et l’intrigue de ma trilogie : Heart of Spade vient de naître. Odonate entame un titanesque travail de composition, d’exploration, d’interprétation et d’arrangement musical sur ces douze titres durant l’année 2021, travail qui se poursuit également en 2022.

Note : Je vous présente plus en détail le projet Heart of Spade sur cette page que j’actualiserai au fur et à mesure des étapes à venir !

Heart of Spade est un album spécial puisque son timing d’apparition à la surface du monde sera déterminé par la publication de la trilogie. Cependant, une Muse en plein marathon de créativité met parfois du temps à redescendre. Toujours en 2021, je rédige un nouveau corpus de sept textes poétiques (en langue anglaise également) destiné à Odonate. Ce sera l’album Seven Whispers qui attend patiemment son heure. Exploration onirique sur la métamorphose, plongée dans le miracle du souffle et les affres de l’incarnation, Seven Whispers est un projet musical indépendant de mes autres créations littéraires. Nous aurons certainement l’occasion de vous en reparler.

Autant vous dire qu’avec pas moins de dix-neuf chansons en cours de composition, notre Alliance Créative a de belles années devant elle !

Entretien avec Odonate

Odonate

Ma chère Odonate, quelle joie de te recevoir pour cet entretien et merci de me consacrer un peu de ton temps. Commençons donc. Si tu devais répondre en quelques phrases à la question « Qui es-tu ? », que nous en dirais-tu ?

Ma très chère Siècle, merci à toi de me recevoir. J’invoquerais à l’occasion de cet entretien deux tasses fumantes de thé à la myrtille, si tu me le permets.

Ah… je ne peux commencer à répondre sans évoquer le fait que c’est la toute première question que tu m’aies posée lors de notre rencontre. Une petite histoire que j’aime à raconter lorsque j’évoque justement notre collaboration. Ce “qui es-tu?”, si simple et tellement complexe à la fois : LA question d’une vie en réalité. J’avais adoré ce premier contact.

Si je devais répondre d’une façon générale, je dirais que je suis sur Terre pour expérimenter et me découvrir un peu plus par le biais de chaque expérience. Mais d’un point de vue moins métaphysique, je me définirai comme un être profondément créatif depuis toujours, très curieuse, qui essaie de cultiver une certaine joie et un positivisme dans tous les aspects de sa vie. 

Voici une reprise d’Odonate que j’aime tout particulièrement – Blowing in the wind, de Bob Dylan

Comment conçois-tu la créativité, la création, l’acte de créer ?

L’acte de créer est quelque chose d’essentiel pour moi, et ce depuis mon plus jeune âge. Il n’y a pas d’endroit où je me sente plus “à ma place” que lorsque je réalise des choses, quelles qu’elles soient. 

Ma créativité s’exprime dans divers domaines, comme l’illustrent assez bien mon parcours professionnel éclectique et les nombreuses passions que j’ai eu au cours de ma vie. 

J’ai cependant traversé une période pendant laquelle j’ai eu du mal à mener à bien mes créations musicales et à me sentir pleinement légitime. La lecture du livre « Comme par magie » d’Elizabeth Gilbert a représenté un réel moment charnière, il y a trois ans de cela. Tout à coup l’acte de créer devenait quelque chose de magique et décomplexé. Apprendre que ce processus peut se faire dans la joie m’a permis de me reconnecter sincèrement et pleinement au pur bonheur de l’acte créatif. 

Une question que l’autrice pose dans ce livre m’a particulièrement marquée : est-ce que si l’on me disait que je ne ferai absolument jamais carrière dans ce domaine, je continuerais quand même de créer ? La réponse était limpide en moi : un grand “Oui!”. Ce constat intérieur a changé la donne et m’a permis de lâcher du lest au niveau de l’auto-jugement, afin de passer à l’action plutôt que de m’épuiser à réfléchir beaucoup et ne rien faire, par peur de ne pas réaliser quelque chose de “parfait”. 

Le perfectionnisme empêche les gens d’achever leur travail, certes – mais pire encore, il les empêche souvent de le commencer.” (Comme par Magie, Elizabeth Gilbert)

Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur ton métier, tes ambitions, ta vision du monde créatif et la manière dont tu souhaites y participer ?

Mon métier actuel est celui d’autrice-compositrice-interprète. Auparavant j’étais principalement chanteuse dans diverses formations musicales, mais j’avais déjà eu un premier aperçu de ce que pouvait représenter le fait de mener à bien un projet musical lors de la réalisation de l’E.P. Odonate, en collaboration avec Marine Fort. A l’époque j’étais tout de même beaucoup dans le mental et moins dans la confiance en mes intuitions. 

Notre album Heart of Spade s’est révélé être un parfait terrain d’expérimentation. J’ai énormément appris depuis le début du projet, en mettant la main à la pâte et grâce aux riches et nombreux échanges que nous avons eu toi et moi autour des processus créatifs. Un des apprentissages les plus précieux a vraiment été de déconstruire la pensée que “si une idée arrive facilement et sans effort, elle est forcément à retravailler, ou carrément fausse”.

Je me consacre depuis 2021 à la mise en musique des superbes textes que tu as écrits autour de Nomorgames. Cela me demande d’être à l’écoute des petites voix musicales dans ma tête, et de tisser les choses qui viennent petit à petit, en adéquation avec l’essence de chaque personnage concerné par le morceau.

La composition, au fond, c’est comme du travail d’archéologue. Dès que je trouve un premier bout d’ossement, je fouille jusqu’à dégager la suite de la chanson. Vertèbre après vertèbre, la colonne apparaît, je la mets en lumière. Elle est là, palpable. C’est souvent une évidence intérieure assez délicieuse – et déconcertante.

Mon ambition principale actuellement est d’avoir une vie épanouissante, et si possible de pouvoir vivre de mes créations et de ma musique. J’aimerais cultiver cette vision décomplexée, joyeuse et fertile du monde créatif, et expérimenter de belles collaborations artistiques enrichissantes et pluridisciplinaires… il s’avère que nos deux projets sont parfaitement alignés avec cette envie !

Pour quelles raisons, à ton avis, avons-nous forgé notre Alliance Créative?

Je dirais que nous avons eu un réel coup de cœur amical au départ, que l’album nous a permis de développer d’une manière inattendue et délectable. Nous sommes assez clairement fan du travail l’une de l’autre, ce qui, comme tu le soulignais avec justesse dans ton premier article consacré aux Alliances Créatives, est un élément clé dans une collaboration. Je trouve que notre duo marche très bien, avec beaucoup de bienveillance, de soin à l’autre, de respect, et de foi dans les capacités de chacune, ainsi que le même hyper-enthousiasme dès que le verbe “créer” pointe le bout de son nez.

Une autre très belle reprise d’Odonate – Scarborough fair (Simon and Garfunkel cover)

Comment envisages-tu notre collaboration dans les années à venir ?

Foisonnante et passionnante. Je pense que nous commençons tout juste une belle histoire de collaboration artistique. Pour l’instant nous sommes plongées dans Heart of Spade, mais notre projet de deuxième album frétille non loin de là, avec ses textes qui ne demandent qu’à être mis en musique.

Quelles sont les énergies, les actions et les directions que tu souhaites nourrir dans ta vie en cette année 2022 ?

Je souhaite justement cultiver l’énergie créatrice : aller au bout des choses, et réussir à finir un projet de l’ampleur de notre album grâce à la chouette organisation de travail que je suis en train de peaufiner. 

Au niveau des actions concrètes, j’aimerais finir la préproduction de Heart of Spade d’ici fin juin. Pour que tes lecteurs comprennent mieux, il faut savoir que les douze chansons de l’album abordent chacune des thématiques, éléments clés et parcours de personnages de la trilogie Normorgames. Nous avons dans l’idée de faire un casting plus tard pour choisir les chanteurs qui incarneront la dizaine de personnages présents dans l’album, un peu comme une comédie musicale, ou ce qui a été fait dans l’album La Mécanique du Coeur du groupe Dionysos (en lien avec le livre éponyme du chanteur, Mathias Malzieu).

Actuellement, je compose chaque morceau et en interprète tous les instruments et personnages, afin de créer par mes propres moyens une sorte de “super-maquette” la plus détaillée et précise possible.
Une fois que ce sera fait, nous pourrons passer à la phase de mixage en studio. Cela nous permettra de finaliser les chansons en enregistrant les voix des interprètes ainsi que de vrais instruments (pour les passages où j’utilise actuellement des instruments issus de mon logiciel de création musicale), et d’aller au bout de chaque détail sonore.
Viendra enfin l’étape du mastering, qui permettra de rendre l’album audible sur tout type de support et de lui donner une patine d’ensemble sonore.

Voilà pour Heart of Spade.

En parallèle, je pense commencer à travailler dès septembre sur notre deuxième album Seven Whispers, nouveau terrain d’expérimentation que j’aimerais porter sur scène, idéalement en 2023.

Mille merci de tes réponses enthousiastes et passionnantes à toutes ces questions, ma chère Odonate.

Merci à toi de m’avoir conviée à cette série d’articles, c’était un plaisir.

Bondissante visiteuse, babillant visiteur, bienheureuse pousse de séquoia, nous voici à la fin de ce troisième article sur les Alliances Créatives. On se retrouve la semaine prochaine pour un quatrième et ultime entretien ébouriffant. D’ici là, puisses-tu grignoter un bouquet de jasmin à l’heure de dîner.

Lumière sur ta journée !

Siècle

4 commentaires sur “Mes Alliances Créatives (3/4) – Entretien avec Odonate

  1. Ohhhh mais que je suis ravie de découvrir toutes ces réalisations autour de Nomoregames !
    C’est génial !
    Bravooooo !

    • Siècle Vaëlban dit :

      Merci, ma chère Nathalie ! Et oui, ce projet d’album est enthousiasmant. Il y a un côté magique à voir les personnages de Nomorgames prendre une densité musicale à travers cette belle collaboration.

  2. Grand Piou dit :

    Merci Siècle pour ce bel article, qui donne juste envie de lire, d’écouter et déguster les fruits de votre belle collaboration. Bravo à Odonate pour sa vitalité et son enthousiasme créatif. Quelle voix et quel talent !!
    Superbe alliance réjouissante !!☺️☺️
    À suivre donc avec gourmandise ✨

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.