Heart of Spades

Titre : Heart of Spades

Projet : Album musical en douze titres inspiré de la trilogie romanesque Nomorgames

Compositrice : Odonate

Parolière : Siècle Vaëlban

État de progression :  Les douze textes sont écrits et les chansons en cours de composition (en 2021 et en 2022). La production de l’album sera concomitante à la publication de la trilogie littéraire.

♠♣♥♦

Présentation : Heart of Spades est un projet qui prend sa place dans l’univers étendu de Nomorgames. Les titres de l’album mettent en scène les personnages des romans, leurs arcs évolutifs et des événements particulièrement marquants de l’histoire ou de l’univers.

Heart of Spades s’articule autour du personnage de Sam. Musicienne au cœur tendre, rockeuse déjantée qui ne chante qu’en anglais, compositrice au timbre mélodieux mais à la gouaille décapante, tiraillée entre le cœur et le pique, Sam pourrait presque avoir composé elle-même les chansons de cet album. C’est d’ailleurs Odonate, qui compose et arrange musicalement l’ensemble des titres, qui prêtera sa voix à ce personnage central.

Album reflet d’un univers multiple, bariolé et un peu fou, Heart of Spades devient un terrain d’exploration musicale où se rencontrent ballades à la guitare acoustique, morceaux de rock et valses symphoniques, tout cela sur fond d’orgue ou d’électro, entrecoupé de boîtes à ritournelles défaillantes et de personnages qui débarquent inopinément pour scander leur part de texte.

Différents chanteurs (incarnant les personnages de la trilogie) interpréteront les titres de Heart of Spades. Les étapes de casting vocal, de production et la sortie de cet album seront étroitement liées au parcours éditorial des romans. Une affaire à suivre !

♥♦

Voici un extrait de For a smile from my King, l’une des chansons écrite et composée pour l’album Heart of Spades.

I would take to the sea, endless waves of dark ink,
Sinking vast empires, a thousand crowns; gems; rubies,
Accomplish dreadful tasks and forge hundreds of rings,
I swear I would perish for one smile from my King.

I left my dear castle and the hearts I cherished,
Devilish hibiscus has been haunting my days.
I gave away my peace and the fruit of my seed,
Even my own reflection for a smile from my King.

We cover our ears as the people shriek,
We don’t want to hear shameful words of blame.
Her lips they don’t know, her breath they won’t tame,
What her purple veil hides is ours to claim.

For a smile from my King, Heart of Spades, Odonate et Siècle Vaëlban